les professions

 
 

Lecture     Audio     Vidéo     Situation     Devoirs


Lecture

Lecture un:

Un entretien d’embauche :

M. Carrigan :Bonjour Monsieur le Directeur.

Le directeur :Bonjour Monsieur, s’il vous plait, prenez une chaise.

M. Carrigan :Merci bien.

Le directeur :J’ai lu sur votre C.V. que vous parlez plusieurs langues…

  1. M.Carrigan :Oui, je suis né aux Etats-Unis donc je parle l’anglais couramment et j’ai

eu la chance d’habiter en Italie pendant quelques années lorsque j’étais soldat.

Le directeur : Nous avons vraiment besoin de personnes trilingues dans cette société !    

Parlez-moi un peu de vos qualifications et de votre expérience.

  1. M.Carrigan :Je me suis engagé très jeune dans l’armée où j’ai appris le métier

d’ingénieur.  Mais mon sens des affaires m’a poussé à compléter ma maîtrise en

finances et affaires internationales par correspondance grâce à un programme

universitaire offert par l’armée.

Le directeur :Très impressionnant mais pourquoi vous êtes-vous engagé dans l’armée si jeune ?

  1. M.Carrigan :Je recherchais des sensations fortes, des choses différentes. Je voulais

voyager et rencontrer des personnes d’autres horizons. L’armée a fait de moi un

homme organisé et discipliné mais qui sait prendre des décisions rapidement quand il

le faut.

Le directeur :Je vois ici que vous avez fait plusieurs métiers manuels pendant

quelques temps.

  1. M.Carrigan :Oui, j’ai toujours aimé bricoler et après l’armée, avant de trouver une

bonne opportunité dans le monde commercial, j’ai testé mes compétences en tant

qu’électricien. Puis je me suis essayé à l’informatique. J’ai beaucoup appris sur les

logiciels et les ordinateurs. Pendant quelques mois, j’ai même fait de la maçonnerie.

Le directeur :C’est pour le moins un parcours très intéressant.  Merci Monsieur

Carrigan. Nous vous contacterons d’ici quatre à cinq jours.

  1. M.Carrigan :Merci monsieur le directeur.


Lecture deux:

Dans les magazines français destinés aux jeunes, les lecteurs posent souvent des questions qui provoquent des débats et des réactions. Voici la question sur le choix d’un métier et les réponses de cinq personnes.

Edmée : J’aimerais poser une question aux lecteurs : quel métier vous fait rêver ? Pourquoi ? Hésitez-vous entre plusieurs métiers ? Ou ne savez-vous pas encore, comme moi, quel métier choisir pour demain ?

Kevin:J’aimerais être pilote de Canadair (hydravion qui aspire de l’eau dans la mer et la déverse sur un incendie de forêt). En Corse et dans le sud de la France, des milliers d’hectares de forêt sont brûlés tous les ans. Et des milliers d’espèces animales sont tuées ; tout ça à cause des pyromanes et des imprudents. C’est un métier très dangereux car on doit déverser l’eau à une vitesse de 175 kilomètres à l’heure et à une altitude de 45 mètres environ ! Bref, je veux sauver la forêt.

Christine:Ta question me vient souvent à l’esprit. Personnellement, quand j’y pense, je me dis : « cool, on verra bien… ». Mais c’est quand même mieux d’avoir une petite idée, et j’ai la mienne. J’aimerais être psychiatre. C’est un métier difficile mais qui me fascine. Il est intéressant et enrichissant de découvrir des gens différents avec leurs problèmes intérieurs, durs, profonds, de les aider, les pénétrer, les comprendre et les soigner. Ce n’est pas un projet, mais en persévérant, pourquoi ne pas y arriver ? Si tu n’as aucune idée de ton futur métier, essaie d’analyser tes passions et ce que tu recherches dans la vie. Fixe-toi toujours un but, qu’il soit plutôt vague ou bien déterminé. Salut et « carpe diem ».

Adeline :Tu sais, moi, le métier qui me fait rêver et que j’aimerais à tout prix exercer, c’est le journalisme. C’est tellement passionnant, tous les reportages que l’on peut faire dans ce métier, la joie, et parfois la tristesse, de faire partager l’information aux autres. Pour moi, le journalisme, c’est une vraie passion. Quand j’ai décidé que je voulais être journaliste, c’était comme une révélation. Je ne changerai jamais d’avis. Le journalisme est parfois un métier où il faut savoir prendre des risques, ce qui le rend encore plus attrayant.

James : J’aimerais me lancer dans la médecine et si possible devenir chirurgien : pour le prestige d’abord, mais surtout parce que c’est une science qui me fait rêver. J’aimerais tant opérer des gens, faire des greffes, réparer les os cassés, etc. Mais si je fais cela, je vais devoir passer beaucoup d’années à étudier. C’est pour cela que j’hésite encore un peu.

Julien :Le métier qui me fait rêver est l’exploration car j’aime l’aventure. Découvrir des grottes avec des stalactites et des stalagmites. L’archéologie aussi me fait rêver. J’aimerais découvrir des squelettes de dinosaures inconnus. Même chose pour l’aviation. Bref, tout me fait rêver. Mais ce que j’aimerais franchement faire, c’est être astronaut. Découvrir des planets et, qui sait, peut-être des extra-terrestres.